Accueil & Actualités | Présentation | Collections | Auteurs & artistes | Ouvrages | Catalogue | Calendrier des parutions | Commandes | FAQ et Consignes | Agenda des dédicaces | Manuscrits & soumissions | Librairies & Diffusion & Distribution | Contact | Archives | Dans la presse | Our books in English | Liens | La revue XIXème | Le Calepin Jaune sur MySpace | Le Calepin Jaune sur FaceBook

 

Notre catalogue :

 

 

. Ouvrages .

Nos collections :

Notre collection jeunesse :

 

Et toujours, le bruit de l'orage... par Justine Niogret

Collection Passe-velours - Juin 2008
ISBN : 978-2-9528966-9-6
prix : 18 €
Commander cet ouvrage par chèque

*

ou pour la France uniquement

*

ou pour la Suisse, la Belgique et l'Union Européenne uniquement

*

ou pour le Canada, les États-Unis et les autres pays du globe uniquement

 

Justine Niogret
Et toujours, le bruit de l'orage...

Attention : cet ouvrage est désormais indisponible

196 pages
14,80 x 21 cm
intérieur papier blanc
couverture couleur
7 illustrations intérieures en noir et blanc, réalisées par Hérysis
illustration de couverture inédite en couleurs réalisée par Hérysis

*

*

NB : il est possible que les couleurs de l'ouvrage final diffèrent légèrement en intensité de celles affichée sur l'écran de votre ordinateur.

*

Les cinquante premières souscriptions se verront offrir un ex-libris couleur en édition limitée, numéroté, de l'une des illustrations intérieures.

*

 

Que ce soit sur le champ de bataille, dans le cœur des hommes,
Ou bien sur les rives du Styx, dans l'esprit nostalgique d'une jeune femme,
Que ce soit chez "ces Autres" pendant la guerre où la violence fait rage,
Ou encore dans l'innocence d'enfants à la jeunesse perdue,
Le bruit de l'orage martèle et résonne toujours plus fort...

Découvrez la plume unique de Justine Niogret, qui signe là son premier recueil. Cette digne héritière des Tolkien, Moorcock et autres maîtres de la Fantasy vous fait ici partager ses splendides créations.

 

Extrait :

"L'Odeur de la tourbe" (nouvelle) :

La première neige tombait, et c’était elle qui recouvrait les vagues, qui étouffait la voix de l’eau. Elle tombait, lente et douce comme la plume, aussi blafarde que la peau des morts. J’ai tendu la main, et les flocons se sont posés sur ma peau. J’étais froid, ce soir, froid de la froideur des cadavres, et gris, et maigre. Ma main s’est remplie doucement de flocons. J’étais plus froid qu’eux-mêmes, et elle s’est emplie lentement, jusqu’à ce que mes doigts s’ouvrent et les laissent couler, sable couleur de lune.
            Je suis sorti sous le ciel noir, j’ai abandonné ma cape de fourrure. J’ai défait mes braies, j’ai dénoué ma chemise. J’ai laissé tomber mes peaux comme une triste bête écorchée. J’ai écarté mes bras maigres et j’ai tourné, seul, nu sous les étoiles.

            J’ai été jeune. J’étais chaud et rouge, tout comme ces autres du village qui dorment sous les couvertures, ma chair était dure et nerveuse, ma tresse de guerrier était rousse et lourde sur mon épaule. A cette époque, la neige aurait fondu à l’intérieur de mes paumes, elle aurait fondu sur ma peau comme un baiser qui claque, elle n’aurait même pas osé me toucher. J’étais grand, j’étais fort, j’aurais pu manger le monde.

*

 

___________________________________________________

Accueil & Actualités | Présentation | Collections | Auteurs & artistes | Ouvrages | Catalogue | Calendrier des parutions | Commandes | FAQ et Consignes | Agenda des dédicaces | Manuscrits & soumissions | Librairies & Diffusion & Distribution | Contact | Archives | Dans la presse | Our books in English | Liens | La revue XIXème | Le Calepin Jaune sur MySpace | Le Calepin Jaune sur FaceBook

Le Calepin Jaune - Association de loi 1901
Le Calepin Jaune Éditions - BP 600 21 - 32502 Fleurance Cedex - France
Tous droits réservés © Le Calepin Jaune 2007-2012 - website by EVdG © 2007-2012
Merci de ne pas faire de liens directs vers nos images mais de les sauvegarder sur votre propre disque dur ou serveur.